Polytechnique Montréal

Présentation

Une Ecole à l’étranger :

L’Ecole Polytechnique de Montréal (EPM), est l’un des plus importants établissements d’enseignement et de recherche en génie au Canada. Affiliée à l’Université de Montréal, l’école occupe le premier rang au Québec pour son enseignement de haut niveau et l’ampleur de ses activités de recherche.

Elle tisse des liens étroits avec les industriels par le biais d’un congrès de génie chimique et de projets d’entreprises soumis aux étudiants.

Il s’agit de la seule école étrangère proposée aux étudiants de la filière Pharmacie-Ingénieur. Les cours y sont dispensés en français mais les supports de cours sont en anglais.

Pour un poste d’ingénieur chimiste :

Le programme de l’École Polytechnique de Montréal conduit au diplôme d’ingénieur en quatre années après le CEGEP (formation pré-universitaire de 2 années). Dans le cursus classique, 16 spécialités sont proposées aux étudiants de l’école. Seule la filière « Génie Chimique » est accessible aux étudiants de la filière Pharmacien-Ingénieur, qui arrivent en 3ème année. La formation qui leur est proposée correspond à un peu plus de la moitié du cursus d’ingénieur chimiste, et l’étudiant qui réussit les 63 crédits identifiés se voit octroyer le diplôme de l’École en génie chimique avec spécialisation en génie biopharmaceutique et mention « Cursus international ». L’ingénieur chimiste conçoit, développe et améliore des procédés qui transforment la matière en biens utiles d’une manière efficace et économique dans un contexte de développement durable.

Cursus

La filière « Génie Chimique » :

Le département de génie chimique de l’École Polytechnique de Montréal offre une formation technique axée sur la conception des procédés industriels aussi bien en génie chimique traditionnel (pétrochimie, chimie fine, agroalimentaire…) que dans des domaines tels que les matériaux, l’énergie, les biotechnologies, le génie pharmaceutique. Les étudiants sont appelés à travailler sur des axes de recherche variés au cours de leurs études : la plasturgie, les biotechnologies, le génie papetier, le génie des procédés, le biomédical et l’environnement. Le développement durable est également au cœur des activités d’enseignement et de recherche de l’école. Les étudiants qui choisissent ce parcours se destinent à travailler dans les procédés.

Le programme du département de génie chimique comprend une formation de base en chimie, physique, mathématiques, statistiques, communication et travail d’équipe et des projets intégrateurs. Elle offre également des connaissances en thermodynamique (lois de conservation, séparations, réactions), phénomènes de transfert (mécanique des fluides, transfert de chaleur, transfert de masse) et conception de procédés considérés comme la base des domaines de compétences de l’ingénieur. Le programme n’est pas adaptable cependant les élèves peuvent choisir les projets sur lesquels ils s’investissent.

Demande un investissement élevé :

Chaque matière doit être validée sur la base d’une note minimale requise et en comparaison avec les autres élèves. Certaines matières sont des pré-requis pour les matières qui suivent dans le programme. Il n’y a pas de rattrapages à Polytechnique Montréal. Les élèves canadiens sont expulsés s’ils ne valident pas leurs examens, ainsi les effectifs diminuent d’une année à l’autre. Un crédit correspond à 45 heures de travail pour l’étudiant, cumulées en cours, en laboratoires, en travaux dirigés et en travail personnel.

Aucun stage n’est demandé aux étudiants de la filière Pharmacien-Ingénieur à l’EPM, cependant pour valider le cursus pharmaceutique, les étudiants doivent réaliser leur stage hospitalier. Le stage de fin d’études de 6 mois n’est pas compris dans la formation bien qu’il soit obligatoire pour obtenir le diplôme de pharmacien. L’étudiant devra donc chercher par lui-même un stage professionnel en France ou à l’étranger.